Il était une fois un haricot magique originaire d'Afrique, une graine couleur ivoire réhaussée d'un oeil noir, nommée "niébé".

 
 

En France elle est appelée "cornille", "black eye pea" dans les pays anglophones - un célèbre groupe de hip-hop californien en a d'ailleurs fait son nom.

Légèrement sucré, savoureux et débordant de nutriments, le niébé est aujourd'hui cultivé et cuisiné dans le monde entier, dans Antilles à l'Afrique, de l'Asie aux deux Amériques, en passant par de nombreux pays d'Europe... Ce petit haricot aux couleurs taoïstes est devenu u classique international grâce à son charme symbolique et à ses excellentes propriétés nutritives

Riche en minéraux, vitamines et protéines, de croissance rapide et résistant à la sécheresse, le niébé constitue une ressource de choix pour lutter contre la famine. Ses fleurs attirent les pollinisateurs et ses feuilles son utilisées comme fourrage pour les animaux. Dans de nombreuses traditions, cette plante rustique représente la vie, l'espoir et la chance.

En Afrique, dans les ethnies Yoruba et Haoussa, les grains de niébé sont considérés comme sacrés et utilisés pour conjurer le mauvais sort et apaiser les esprits. Un haricot précieux, aussi fécond que joli. Dans le Sud des Etats-Unis, ce pois à l'oeil noir est devenu un ingrédient incontournable de la cuisine traditionnelle afrp-américaine ("soulfood") et du menu du Nouvel An où il fait office de porte-bonheur...